Calendrier personnalisé : time-lapse

Si cette année encore, vous avez oublié de penser à votre calendrier personnalisé, pas de panique! On vous propose de vous pencher sur la réalisation de celui… de 2020. Loin de nous l’envie de vous empêcher de vivre l’instant présent ou de vous vieillir (déjà) d’une année. Le but ici est de vous permettre d’immortaliser les plus beaux souvenirs de l’année à venir en créant un time-lapse photographique : c’est LE sujet photographique idéal, pour rendre votre calendrier personnalisé encore plus évocateur du temps qui passe.

@Arina Pozdnyak

Time-lapse : kesako?

Il y a quelques semaines, on vous vous donnait pour exemple de time-lapse un livre photo chronologique avec pour modèle votre animal de compagnie. Il s’agit donc de prendre en photo plusieurs fois un même modèle, avec le même point de vue, à rythme régulier. Et le sujet photographique peut, bien-sûr, varier : une personne, un paysage, un animal… Il suffit juste que ce dernier évolue , de façon observable, sur un relatif court laps de temps. Si ce n’est pas une idée géniale pour un calendrier personnalisé, vraiment, on se sait plus quoi faire…

Quel sujet?

Pour vous, ou pour offrir, il est indispensable de choisir un sujet qui vous tient à coeur. Il y a des chances que vous y jetiez un petit coup d’oeil tous les jours, autant que ça qui vous fasse sourire : votre animal de compagnie, une plante ou tout simplement un objet qui subit les aléas (et les beautés) du temps et des saisonnalités. Un objet quelconque peut également devenir le sujet statique d’un environnement en perpétuel évolution. Prenez le ballon de foot préféré de votre enfant par exemple, ou encore le nain de jardin le plus mignon de vos parents. Choisissez un cadre initial qui ne changera pas et positionnez l’objet en premier plan d’un paysage extérieur familier et beau : la lumière, le temps, la végétation, tout évoluera autour de l’objet et ce dernier subira même les petites attaques du temps (pluie, décoloration du soleil…). Etalez la prise de vue sur toute une année pour associer à chaque mois ou semaine la photo correspondante. Pour encore plus de poésie, vous pouvez choisir le cycle de vie d’une plante par exemple : de la germination de la graine à la mort de la fleur, en passant par sa floraison, c’est une jolie façon de personnifier une année riche et complète et la nostalgie immuable du temps qui passe. Mais pas de négativité! Ce qui est bien avec un cycle… c’est qu’il recommence l’année suivante!

Et l’organisation, dans tout ça?

Réaliser ce time-lapse photographique sur une période aussi longue demande un minimum d’organisation. Le plus compliqué reste de prendre à chaque fois exactement la même photo. Si l’idéal et de laisser votre appareil photo sur pied, toujours au même endroit, c’est assez contraignant. Aussi, faites au mieux. Pour un sujet intérieur, c’est un petit peu plus simple : évitez de déplacer l’objet – ou bien marquez l’emplacement de ce dernier ou de l’appareil photo, et placer les limites du cadrage dans le viseur. Pour les photos en extérieur, prenez des repères précis et conservez les mêmes réglages. Pour la saisonnalité, choisissez bien votre moment pour que la photo soit belle et bien représentative de la saison. Bien souvent, le matin propose un cadre parfait : la rosée au Printemps, le ciel bleu en été, la brume en automne et le givre en hiver).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *