Comment faire des photos panoramiques

Faire un bon panoramique est à la portée de tout le monde aujourd’hui. L’option est proposée par défaut sur les nouveaux compacts numériques et sur les smartphones. Mais cette méthode — certes pratique – n’a pas que des avantages : parfois nous n’avons pas le réflexe de l’utiliser, nous n’y pensons qu’après coup. Quand on l’utilise, les résultats peuvent être aléatoires voire médiocres, surtout si l’on s’y prend mal… D’autres techniques existent, chacune ayant ses avantages et inconvénients. Petit tour d’horizon, qui vous aidera à garnir de superbes albums photos paysage.

photos panoramiques d'un lac

Le recadrage

C’est la technique la plus simple à mettre en oeuvre. Elle s’est démocratisée quand tout le monde a commencé à utiliser des appareils numériques et à retoucher, même sommairement, les clichés sur ordinateur.

Cela consiste à prendre une photo paysage aussi large que possible et à la recadrer pour obtenir un format panoramique : importez votre cliché d’origine dans un logiciel de retouche, coupez au total deux tiers d’image, au-dessus et en-dessous du sujet principal, pour ne conservez qu’un tiers, le long d’une ligne d’horizon. Et c’est plié !

L’avantage, c’est que vous pouvez réaliser cette technique après coup sur un ancien cliché. De plus, elle ne nécessite aucun accessoire particulier, et votre image ne pèsera pas très lourd (vous pourrez facilement la partager sur les réseaux sociaux). Par contre, ce ne sera pas un “vrai” panoramique, car vous ne réalisez pas un cliché plus long que d’habitude.

L’option panoramique

Elle n’a cessé de progresser. Avant , il fallait prendre une succession de photos en se repérant grâce à des repères sur le cadre. Aujourd’hui, sur les derniers iPhone notamment, il suffit de tourner sur soi en prenant garde à ne pas changer l’inclinaison du téléphone.

Cette technique a l’avantage d’offrir un bon compromis entre la facilité de la mise en oeuvre, la rapidité de l’exécution et la qualité du résultat. Par contre, l’option panoramique ne donnera jamais de résultats parfaits aux yeux d’un professionnel.

L’assemblage

C’est la méthode la plus “laborieuse”, dans le bon sens du terme, et aussi la plus intéressante, puisque vous pouvez faire exactement ce que vous voulez tout en obtenant la meilleure qualité possible. Prenez à main levée, un succession de photos. Pour que ce soit réussi, il faut que les zones de jonction se recouvrent légèrement, d’environ un tiers au plus.

L’avantage est que vous pouvez prendre des photos en très bonne qualité et aussi longue que vous le souhaitez ! Vous n’aurez plus qu’à les assembler en post-production, sur un logiciel de montage. Les lignes horizontales seront en outre plus cohérentes, mieux redressées.

À vous de jouer maintenant !

LIENS WEB

superbes albums photos paysage 

D’autres techniques existent

recadrer pour obtenir un format panoramique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *