Comment prendre un ciel étoilé en photo ?

Un peu de préparation et de patience vous aideront à réaliser de superbes clichés du ciel étoilé

Un ciel étoilé mérite d’être immortalisé :

________________

Photo d'un ciel étoilé

Ciel étoilé

 

Faire des photos de nuit ne s’improvisent pas, comme nous vous l’expliquions dans un précédent post ; s’attaquer aux étoiles est encore plus difficile, mais pas impossible ! Vous devez d’abord préparer le terrain : regardez la météo pour choisir une nuit où le ciel sera totalement dégagé. Consultez également le calendrier lunaire, pour éviter les soirs de pleine lune – une fois n’est pas coutume, l’obscurité est votre alliée ! Fuyez également les grandes villes pour ne pas être gêné par la pollution lumineuse ; rendez-vous en rase campagne, ou même en altitude si vous en avez la possibilité. Le résultat n’en sera que meilleur. Et le ciel étoilé brillera de mille feux.

Un matériel et des réglages adaptés

Une fois dans l’obscurité complète, le problème reste de capter la faible lumière émise par des astres situés à des années lumière de la Terre… La bonne nouvelle, c’est qu’il suffit d’utiliser une pose longue pour obtenir des clichés corrects. Évidemment, comme à chaque fois que nous vous parlons de pose longue, nous vous recommanderons vivement d’utiliser un trépied, ainsi qu’une télécommande ou un retardateur, pour éviter de bouger pendant la prise et de finir avec un rendu flou.

Idéalement, utilisez un objectif à très grande ouverture, l’idée étant de capter un maximum la lumière du ciel étoilé. En termes de réglages, l’essentiel et de privilégier une sensibilité ISO élevée : au moins 1600, et même 3200 ou plus si votre appareil le permet. Vous pouvez également faire la mise au point “sur l’infini”, c’est-à-dire (le plus souvent) sur le sujet le plus loin possible, ou en réglant l’objectif sur le signe en 8 horizontal lorsque l’option est proposée.

Points fixes ou étoiles filantes ?

Mais encore une fois, si vous n’avez pas un matériel de compétition, multipliez les tests et essais en pose longue ; recommencez, et vous finirez par obtenir de bons clichés – par exemple pour faire un objet déco photo, un tableau ou une toile… Vous avez principalement deux options : soit vous laissez un temps de pose de 10 à 20 secondes, et vous auriez des étoiles sous forme de points fixes ; soit vous laissez plus longtemps votre appareil, par exemple une heure, et vous aurez un rendu “étoiles filantes”. Car la Terre et les étoiles ne restent pas en place ! Elles tournent, et votre appareil imprime le mouvement si vous restez très longtemps.

Et pour continuer sur votre lancée, pourquoi ne pas apprendre à faire des photos panoramiques?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *