Profondeur de champs : kesako ?

Si vous commencez tout juste à régler manuellement votre appareil, comprendre comment fonctionne la profondeur de champs est primordial.

LA PROFONDEUR DE CHAMPS : Un ELEMENT IMPORTaNt

Paysage montagneux d'un levé de soleil, représentant la profondeur de champs

Une belle photo tient souvent à l’équilibre entre les zones de flou et de netteté sur un même cliché. La profondeur de champs désigne, tout simplement, l’étendue de la seconde. Si toute la photo est nette, ce que l’on cherche à obtenir sur des photos de paysage par exemple, la profondeur de champs est grande. Si votre sujet principal est net au milieu d’une zone de flou – technique qui permet de faire ressortir un portrait…  alors elle est petite.

Ouverture et longueur focale

Mais comment régler la profondeur de champs ? Le plus important est de jouer sur l’ouverture du diaphragme, mesurée en nombre f/ sur votre appareil : f/2.8, f/16, etc. C’est très simple : plus l’ouverture est grande, plus elle sera petite. Et inversement, plus les chiffres indiqués à côté du f/ seront petits, plus la zone de netteté sera grande. Dites-vous que c’est toujours l’inverse, pour vous en souvenir.

Attention ! L’ouverture du diaphragme n’est pas la valeur absolue de la profondeur de champs. Celle-ci dépend également de la longueur focale de votre objectif. La longueur focale, c’est en gros ce que détermine le cadre de votre photo : plus elle est grande, plus le plan est large (et les objets apparaissent petits). À l’inverse, plus elle est petite, plus le plan est resserré. Concernant l’impact, c’est encore l’inverse à chaque fois : plus la focale est longue, plus la profondeur de champs est petite… Vous devrez donc sans cesse trouver le bon rapport entre l’ouverture du diaphragme et longueur focale pour obtenir la profondeur souhaitée.

Temps de pose

Autre détail important : plus votre profondeur de champs sera grande, plus le temps de pose de votre appareil devra être important – normal, vu qu’il a besoin d’emmagasiner plus d’“informations” et de lumière au moment où vous prenez la photo… Si vous voulez une belle image bien nette dans les recoins, pensez à investir dans un trépied, ça vous facilitera la vie !

À l’inverse, si votre profondeur de champs est petite, vous pourrez utiliser un temps de pose relativement court. Pour que la vitesse d’obturation se règle automatiquement, sélectionnez le mode “priorité à l’ouverture” sur votre appareil.

Allez hop, on continue sur notre lancée et on va découvrir ici comment éviter les photos floues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *