Comment sublimer ses photos avec la lumière de l’été

L’été, avec notre appareil photo tout semble possible, le soleil est au zénith, le ciel est souvent d’un bleu limpide, nous photographions à l’envi nos familles, nos amis, les paysages que nous traversons. En utilisant quelques conseils tout simples, vous pourrez sublimer davantage vos photos grâce à la lumière naturelle de l’été.

Apprenez les caractéristiques de la lumière naturelle

Pour tirer profit de la lumière naturelle, rien ne vaut certaines bases de connaissances pour 31apprendre à identifier le type de lumière et anticiper le résultat sur nos photos. En été, la lumière est changeante, l’observer attentivement peut vous permettre de déterminer son utilisation optimale. Par exemple, apprenez à identifier lorsque la lumière est douce ou bien lorsqu’elle est dure. Une lumière dure va projeter des ombres très nettes de votre sujet. En été, c’est avec le soleil de midi que vous la découvrirez. Difficile à maîtriser, elle apporte pourtant beaucoup de reliefs et peut vous permettre de jouer avec les ombres. Une lumière douce, au contraire, aura des ombres beaucoup moins marquées, si le soleil est derrière les nuages par exemple.

Utilisez les golden hours même en été

Les golden hours sont à la base de la gestion de la lumière. Ce sont ces heures particulières de l’aube et du crépuscule où la lumière agit comme un embellisseur pour vos photos, tel un filtre naturel et puissant. En été, l’avantage, c’est la sensation que ces heures se distendent. En effet, l’aube débute très tôt et la tombée du jour, elle, arrive très tard et toutes deux semblent durer beaucoup plus longtemps. Ajoutons à cela les couleurs que la chaleur des soirs d’été engendre et vos photos seront naturellement sublimées.

Faites des tests

C’est en observant la lumière évoluer tout au long d’une journée que vous apprendrez petit à petit à dompter la lumière naturelle en été. Levez-vous un jour à l’aube, ou bien sortez votre appareil au crépuscule, et faites également le test avec un soleil d’été au zénith. C’est en faisant que l’on apprend et que l’on s’améliore en gestion de la lumière naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *